Masque Kenny Ventury 2 : test longue durée

576

Le masque Kenny Ventury phase 2 nous accompagne régulièrement lors de nos sorties en quad et en SSV. C’est en effet l’un des modèles les plus agréables et performants que nous ayons eu à l’essai. On dit que les plus belles histoires ont souvent une fin. Celle qui nous lie au masque Ventury phase 2 depuis plus de 2 ans n’est pourtant pas prête de s’arrêter. On sait la résistance et la qualité des produits régulièrement mis à notre disposition par le spécialiste de l’accessoire français Kenny. Mais il faut reconnaître que le masque Ventury tient une place à part. Nous l’utilisons très souvent, par toutes saisons, par tous temps… Même parfois dans les pires conditions, sous la neige, dans le sable, la poussière. On peut dire que rien ne lui a été épargné. C’est aussi pour cela qu’il a été conçu, pour répondre aux exigences des pilotes les plus aguerris.

Après des dizaines d’utilisation, il y a juste quelques petites rayures sur l’écran, à peine perceptibles et qui ne perturbent en rien la vision. Le champ de vision est excellent sur ce modèle qui n’a pas évolué dans sa configuration 2022. Cette paire de lunettes est livrée avec une monture bicolore et un écran iridium de série, mais aussi avec un deuxième écran anti buée clair et anti-rayures. C’est la différence avec la déclinaison phase 1. Il se caractérise par son clip system, qui permet un démontage en quelques secondes du bandeau silicone, tandis que le système place & lock permet de démonter et remonter l’écran en un clin d’œil. Ce dispositif innovant a été breveté. Le nouveau système installé sur ce masque permet une personnalisation des accessoires, avec de nombreux composants amovibles. Après 2 ans d’utilisation que l’on peut qualifier d’intensive, rien n’a bougé, avec aucun jeu, ni faiblesse.

Les mousses sont toujours aussi moelleuses, malgré plusieurs passages en machine. Il régule bien les flux d’air et évite la buée. Rarement nous avons été gênés dans nos évolutions par les éléments extérieurs. On apprécie le champ de vision large et la possibilité de porter des lunettes de vue sans qu’elles soient compressées au niveau des branches. Léger et bien fini, ce masque inspire la confiance. On ne l’a pourtant pas ménagé au fil du temps, avec des transports parfois dans le sac sans sa housse de protection ou bien accroché au casque. Et pourtant, le bandeau siliconé n’a pas bougé. Il reste toujours aussi agréable et la tension est parfaite. A 115 €, le masque Ventury s’impose résolument comme un bel investissement. On le pensait il y a 2 ans, on le confirme d’autant plus aujourd’hui.

Fiche technique

Mousses triple épaisseur

Monture bicolore

Ecran Iridium traité anti-rayures et anti-buée

Ecran clair traité anti-rayures et anti-buée

Système place & lock

Système breveté Ventury par clapet permettant de réguler le débit du flux d’air frontal

Bandeau XL siliconé ultra large

Protège nez amovible

Housse de protection

Prix : 115 €

Contact : kenny-racing.com

Article précédentLe TGB Blade 1000 LTX avec ABS bientôt là !
Article suivantYoutube : CFMOTO Raid Sirocco