Essai du Segway SX10 X : une belle surprise

859

Sur un segment du SSV de plus en plus concurrentiel, le Segway SX10 a un coup à jouer. Le constructeur sino-américain propose une version « X » homologuée à 19 990 €, plus étroite et capable du meilleur sur les chemins de France et à l’étranger, avec un style et une qualité hors norme. L’année dernière, nous avions découvert une version extra large du SX10, dénommée Villain. Cette déclinaison « W » d’une largeur de 1,80 m, qui est toujours au catalogue, dispose d’un gabarit peu commun, pas vraiment taillé pour la pratique de la randonnée en France. Cela tombe bien puisqu’elle n’est pas faite pour cela. Nous sommes retournés du côté de Vincelles, près d’Auxerre, où est installée la société importatrice Delta Mics pour essayer le modèle plus étroit, de 1,63 m de large. Ce SX10 X reprend de nombreux éléments déjà présents sur le SX10 W. A savoir pour commencer un dessin superbe, sportif et moderne. Les lignes sont acérées, avec un avant plongeant, des garde-boue haut perchés. Cette esthétique est agrémentée par un éclairage LED du plus bel effet. Ce modèle doté d’un châssis très haute résistance est bien équipé de série, avec pour l’extérieur des jantes alu beadlock associés à des pneus 30 pouces, le toit rigide et les demi-portes de série. Leur forme incurvée vers l’extérieur offre un espace supplémentaire au niveau des coudes, ce qui favorise la liberté dans les mouvements.

Au cœur de l’habitacle, le pilote et son passager sont également bien lotis, avec de série, des sièges baquets avec harnais 4 points, un siège pilote réglable en hauteur et en profondeur, un volant également réglable. Il est possible de placer le siège en position basse, comme on la retrouve dans un Can-Am X3 par exemple ou en position haute pour disposer d’une meilleure vision vers l’avant. Au cœur ce SX10 X, on retrouve le moteur bicylindre de 105 chevaux avec un couple de 98 Nm, déjà installé sur le SX10 W. Ce moteur à injection est associé à une transmission classique avec variateur automatique disposant des gammes courte, longue, d’une marche arrière, d’une position neutre et position de parking. A noter la présence d’un frein moteur pour ce modèle 4×4 et d’un excellent freinage, plein de mordant. Deux coloris sont proposés pour ce modèle qui devrait connaître un succès plus vif que le modèle large non homologué, à savoir le rouge/blanc et le noir/jaune. De la couleur, on en trouve aussi du côté de l’écran digital qui occupe la console centrale.

Avec son écran de 10,4 pouces, il offre une nouvelle expérience de conduite. Il suffit pour cela de connecter son smartphone pour pouvoir interagir avec la machine. Avec l’application Smart Moving disponible sur le PlayStore ou l’Apple Store, plusieurs fonctions sont proposées, notamment celle de pister son SSV, de piloter la musique, de disposer de la fonction GPS, de collecter les données de pilotage… Bien installé dans le siège baquet, il ne reste plus qu’à profiter tout simplement. Car, hormis la largeur, il n’y a pas grand-chose qui différencie la version W de cette nouvelle déclinaison X esthétiquement. Ce modèle dispose également d’une direction assistée réglable sur trois modes et de plusieurs modes d’évolution au niveau de la conduite, à savoir Eco et Sport. Orienté vers la randonnée sportive, voire pouvant servir de base pour débuter en compétition, pourquoi pas sur la glace, ce SSV offre un bel espace de jeu au pilote, mais également quelques aspects pratiques. Il dispose en effet d’une benne (fixe), d’un treuil à commande électrique depuis le poste de commande) et d’élargisseurs d’aile, qui offrent une bonne protection contre la boue.

Sans eux, le pilote et le passager, surtout au niveau du bras extérieur, sont particulièrement exposés aux éclaboussures. C’est avec une certaine impatience que nous avons pris les commandes de ce nouveau SSV, qui ne révolutionne pas le segment dans cette déclinaison thermique. Ce sera surement le cas avec la version hybride, qui devrait impulser un nouveau mouvement. Mais ce SX10 X constitue pour l’instant une vraie curiosité, qui devrait régaler de nombreux utilisateurs.

Le SX10 dans sa version originale de 1,80 m (W) nous avait bluffés. Par ses qualités dynamiques, sa stabilité, son confort, le plaisir de pilotage procuré… C’était un quasi sans faute, si ce n’est un rayon de braquage trop important et surtout le fait qu’il n’est pas homologué. Avec 180 cm de large, il apparaissait trop large pour nos pistes françaises, et davantage destiné à une utilisation sur circuit. C’est d’ailleurs vers ce terrain qu’il est désormais orienté. En termes de gabarit, le SX10 X paraît plus proportionné, par rapport à ce que l’on a l’habitude de pratiquer comme chemins. Il faisait un froid de « canard » sur les chemins de vigne, mais nous avons profité de l’après-midi pour affiner notre jugement par rapport à la version de présérie que nous avions essayée il y a quelques mois. Dans cette version étroite, le SX10 X semble plus à l’aise et surtout moins pataud. Il apparaît stable malgré une largeur de voies réduite. Le comportement est, comme nous en avions eu une première impression il y a quelques mois, très sain et sécurisant. Les passages dans les dévers se font sans appréhension, le centre de gravité étant placé assez bas.

Cela concourt à rendre ce SSV très accessible, même pour ceux qui disposent d’un bagage technique limité. Pour les autres, il y a de quoi se faire plaisir. Avec plus de 100 chevaux, ce SSV a du répondant. Les relances sont bonnes et le rythme peut être soutenu. Dommage que l’échappement soit aussi bruyant, ce qui devient entêtant au fil des kilomètres. Pour le reste, le SX10 est assez doux à piloter. C’est dû notamment à la précision et la qualité de la direction assistée, qui permet à la fois d’avoir un bon ressenti de la machine, sachant que le châssis et la suspension sont clairement à la hauteur. Nous avions eu un bon feeling avec la version présérie du SX10 large. Elle s’est confirmée avec ce SX10 X. Les amortisseurs travaillent bien et disposent de suffisamment de débattement pour que l’on s’aventure dans des zones escarpées sans problème. Le blocage de différentiel du pont avant, le grip des pneus font le reste, quand le mode 4×4 ne suffit plus. Dans ces zones difficiles, qu’elle soit caillouteuse, boueuse, trialisante, le SX10 X dispose d’une efficacité remarquable.

C’est également le cas dans les descentes avec un frein moteur efficace. Cela contribue une nouvelle fois à le rendre plus accessible et de rouler l’esprit serein. Les barres stabilisatrices contribuent aussi au comportement sain de cette machine, dont on perçoit très vite qu’elle est bien née. La bonne garde au sol offre également une belle marge de manœuvre sur les terrains difficiles. Sur notre modèle d’essai, nous avons dû durcir un peu la suspension pour pouvoir rouler plus fort, notamment sur une piste d’essai privée sur laquelle nous avons pu nous régaler. Ici pour effectuer des sauts, là pour aborder une zone de croisements de pont artificielle extrême, plus loin pour travailler les appuis sur des virages relevés. Partout, le SX10 X semble à l’aise, sans faille qui saute aux yeux. Il combine à la fois un bon confort, même si les sièges sont un peu fermes au premier abord, et le côté sportif, avec de bonnes performances et un remarquable travail de la suspension. Positionné à 19990 €, le Segway Villain SX10 X se positionne face aux références du segment, à savoir le Can-Am Maverick Sport 1000, Polaris RZR Trail S 1000, mais aussi doit rivaliser avec le CFMOTO ZFORCE 1000 Sport et au Yamaha RMAX 1000. Face à ces rivaux, pour certains installés depuis plusieurs années, le Segway SX10 X possède pas mal d’arguments pour tirer son épingle du jeu. 

FICHE TECHNIQUE
MOTEUR
Type : bicylindre 4 temps
Cylindrée : 1 000 cm3
TRANSMISSION
Type : variateur automatique avec gammes longue, courte + marche arrière + frein moteur
Schéma : 2 ou 4 roues motrices + différentiel AV (différentiel AR en option)
Finale : cardans
DIRECTION  
Assistance : oui (3 modes)
PARTIE CYCLE
Suspension Av : indépendante + barre stabilisatrice avant
Débattement Av : 480 mm
Suspension Ar : indépendante + barre stabilisatrice arrière
Débattement Ar : 430 mm
Freins Av : 2 disques hydrauliques
Freins Ar : 2 disques hydrauliques
Pneus Av : 30 x 10 – 14 
Pneus Ar : 30 x 10 – 14 
DIMENSIONS/POIDS
L x l x h (mm) : 3 330 x 1 650 x 1 690
Empattement : 2 600 mm
Garde au sol : 360 mm
Poids : 770 kilos
Capacité du réservoir : 40 litres
Capacité de chargement : 140 kilos
Capacité de traction : 340 kilos
EQUIPEMENTS
Jantes alu beadlock, direction assistée, 3 modes de conduite (standard, confort et sport), écran tactile 10,4 », demi-portes, treuil, toit rigide
RENSEIGNEMENTS
Prix Segway SX10 x : 19 990 € 
Homologation : T1 / 60 km/h
Coloris : blanc/noir/rouge, noir/jaune
Contact : www.segwaypowersports.fr
Article précédentYoutube : Casque Kenny Titanium
Article suivantOdes : les prix de la gamme 2022 dévoilés