Essai du Kymco MXU 700i EPS 12 pouces

568

Kymco a décidé d’étoffer sa gamme MXU 700 en intercalant un modèle entre le 700i Pro et le 700i ABS. La version 12 pouces avec direction assistée correspond à une vraie attente, pour ceux qui veulent à la fois pouvoir travailler et randonner. Jamais 2 sans 3. Le constructeur taïwanais a voulu diversifier son offre en intégrant un modèle intermédiaire dans sa gamme MXU 700, équipé de jantes 12 pouces en aluminium. Le moins cher de cette famille, c’est la version Pro, proposée à 8 499 € doté de tôles d’acier et destinée au travail. La version ultime, c’est la déclinaison ABS à 10 399 €, cette dernière étant une machine premium taillé pour les raids longue distance en duo. Le dernier 700i EPS 12“ opte de son côté pour de belles jantes en alu et il est dépourvu de dosseret passager. On remarque également sur ce quad taïwanais le superbe dessin de la face avant avec son éclairage LED, qui a constitué une sensible évolution lors du dernier restylage. L’esthétique de ce quad a été sérieusement modernisée sur ce MXU, cette version 2022 ayant gagné en élégance et en qualité visuelle par rapport à la version originelle, dévoilée en juin 2013.

C’était le premier chapitre de l’histoire du MXU 700, qui prenait le relais du solide 550. Ces deux quads démontrent la volonté d’un constructeur qui veut passer un cap. L’efficacité ne suffit plus, il faut un style qui attire l’œil et fasse mouche auprès des utilisateurs. Cela se traduit par des matériaux de qualité et des ajustements précis. Symbole de cette recherche du détail, on retrouve également au niveau de la suspension l’intégration des triangles de suspension avant redessinés et incurvés, permettant d’obtenir une meilleure garde au sol. De quoi profiter dans les zones de franchissement de cet avantage technique. C’est là où l’on peut notamment exploiter le blocage de différentiel du pont avant, les 4 roues motrices et la gamme courte, histoire de préserver au maximum la courroie de distribution. Ce MXU 700 dispose toujours d’un monocylindre de 695cm3 qui a fait ses preuves. Il s’agit toujours du modèle dérivé des scooters de la marque, qui affiche une puissance de 32,85 KW et près de 45 chevaux en version libre.

Si la version ABS est homologuée T3 et peut donc rouler à plus de 60 km/h en toute légalité, ce MXU 700 EPS 12’’ est limité à cette vitesse. La transmission est assurée par un variateur automatique avec gamme longue, courte et marche arrière. Le sélecteur est agréable à manipuler et le verrouillage des vitesses est parfait. L’ergonomie de ce quad est parfaite, avec des commandes agréables et douces à manipuler, un compteur digital à la fois complet et lisible. Comme le MXU 700i T3b Pro, le 700i 12 est bien équipé, avec de série, les porte-bagages avant et arrière, la boule d’attelage, le treuil avec commande au guidon, la direction assistée, les jantes alu, la prise 12 volts installée à l’arrière. Des atouts imparables pour une machine à la fois taillée pour le travail, comme nous avons pu une nouvelle fois le constater à l’occasion de cet essai, mais aussi orientée vers la randonnée, avec l’esprit serein. 

Place à l’action

Le MXU 700, nous le connaissons sur le bout des doigts pour l’avoir essayé à de multiples reprises au cours des dernières années. Qu’il s’agisse de la version avec direction assistée, « Essentiel », avec ABS, Pro…, le MXU 700 nous a souvent accompagnés des journées durant en randonnée. Nous l’avons surtout apprécié lors du Kymco Evasion, là où il constitue d’ailleurs le fer de lance de la gamme du constructeur taïwanais pour de nombreux utilisateurs. Si l’on rêve d’une montée en cylindrée et de l’intégration d’un gros bicylindre sous la carrosserie, on a toujours été agréablement surpris par le MXU 700. On en connaît toutes ses qualités et ses petits défauts. Le train avant est un peu flou et la suspension un peu souple, ce qui joue sur le comportement dynamique. Mais diable que ce quad est facile d’accès et tellement sécurisant.

L’on est quand même en présence d’un monocylindre, comme c’est le quad par exemple sur les Yamaha Grizzly et Kodiak 700, mais tout reste parfaitement sous contrôle. Avec sa bonne largeur de voies, la machine est sécurisante, notamment dans les zones présentant du dévers. C’est également le cas sur les pistes roulantes où on peut mettre du rythme. Exploiter la puissance de ce quad est un délice, avec suffisamment de puissance pour affronter les pires conditions, qu’il s’agisse de grimper de bons raidillons ou de descendre des chemins creusés d’ornières. Ce baroudeur excelle dans les zones de franchissement et ce même si le léger manque de débattement occasionne de fréquents levers de roue. Dans cette nouvelle configuration avec roues 12 pouces, le MXU 700 paraît plus maniable et agile.

La direction assistée contribue à cette impression de légèreté dans la conduite. Tout paraît simple à bord et intuitif, avec une direction très réactive. C’est le genre de machine à bord de laquelle on ne se pose pas de questions. Sa prise en main est immédiate et son comportement sain en toutes circonstances. C’est d’autant plus agréable que cela s’accompagne d’une fiabilité hors norme largement reconnue. Ce n’est pas un hasard si la marque Kymco est reconnue pour la qualité de ses produits, souvent sans (mauvaise) histoire. En termes de sensations, le MXU 700 n’est pas du genre violent, mais plutôt assez tranquille. C’est une invitation au voyage, même si le modèle EPS avec ABS, plus premium, correspond mieux à une pratique en duo. Le dosseret passager et les poignées de maintien contribuent à rendre les virées avec passager très agréables. Ce MXU 700 EPS 12 pouces se révèle plus joueur et plus agile. S’il pourra être un outil de travail efficace, il régale en mode randonnée, avec une puissance raisonnable, un comportement homogène et rassurant. Proposé à 9 299 €, il convient aux utilisateurs en quête de quad expressif et aussi enclins à mettre à l’épreuve leur machine, à l’occasion de petits travaux. Ils savent que le rayon d’action de ce MXU est en mesure de répondre à leurs attentes.

Fiche technique
Moteur
Type : monocylindre
Cylindrée : 695 cc
Transmission
Type : variateur automatique avec gammes longue, courte et marche arrière
Schéma : 2 ou 4 roues motrices + blocage de différentiel AV
Finale : cardan
Direction
Assistance : oui
Partie cycle
Suspension Av : indépendante
Débattement Av : nc
Suspension Ar : indépendante
Débattement Ar : nc
Freins Av : 2 disques hydrauliques
Freins Ar : 2 disques hydrauliques
Pneus Av : 25 x 8 – 12
Pneus Ar : 25 x 10 – 12
Dimensions / Poids
L x l x h (mm) : 2 240 x 1 245 x 1 250
Empattement : 1 297 mm
Garde au sol : 260 mm
Poids : 373 kilos
Capacité du réservoir : 21 litres
Capacité de chargement : 120 kilos
Capacité de traction : 730 kilos (remorque freinée)
Renseignements
Prix Kymco MXU 700 EPS : 9 299 €
Homologation : T3b / 60 km/h
Coloris : orange/blanc, gris/noir
Contact : www.kymco.fr
Article précédentLes engagements pour la Quadrézienne 2022 ouverts
Article suivantEn piste pour le RMax Extreme Challenge avec Yamaha