Home Essais Quad Can-Am Outlander Max 650XT-P

Can-Am Outlander Max 650XT-P

1575
0

Au sein de la famille Outlander de Can-Am, les versions XT-P apportent ce petit truc en plus qui fait toute la différence. C’est ce que nous avons une nouvelle fois constaté au guidon du modèle 650, lors d’une virée sur les pistes aussi variées qu’exigeantes des Alpes-de-Haute-Provence.

Dans l’univers des gros baroudeurs biplaces, le Can-Am Outlander Max tient une place Ă  part, notamment dans sa version XT-P, qui dispose des amortisseurs Fox, d’un Ă©quipement plĂ©thorique, d’une qualitĂ© de finition exemplaire, d’un grand confort et de performances intĂ©ressantes. Au catalogue 2020, figure le 650, qui fait le lien entre le 570 et le 1000. Le 650 se rapproche clairement du 1000, en reprenant son châssis G2, ses Ă©quipements, sa suspension… Il hĂ©rite des mĂŞmes Ă©volutions, dĂ©jĂ  aperçues sur le millĂ©sime 2019. Elles concernent notamment l’architecture du train avant de la machine, repensĂ© pour apporter davantage d’efficacitĂ©, de confort, de garde au sol… Les ingĂ©nieurs ont ainsi travaillĂ© sur un nouveau dessin des triangles infĂ©rieurs. InspirĂ©s de celui d’une arche, Ă  l’image de ceux intĂ©grĂ©s sur le Polaris Sportsman XP 1000, ils permettent d’obtenir une meilleure garde au sol. Autre Ă©volution, celle concernant l’intĂ©gration d’une barre stabilisatrice au niveau du train avant, qui permet de rĂ©duire la prise de roulis. C’Ă©tait la principale critique enregistrĂ©e auprès des dĂ©tracteurs du Can-Am Outlander Max XT-P. Cette barre stabilisatrice permet d’obtenir un quad plus sĂ©curisant, plus directif et donc plus efficace. Une sensation renforcĂ©e par l’adoption de nouvelles jantes aux dĂ©ports modifiĂ©s, permettant d’offrir une largeur de voies supĂ©rieure. Un paramètre qui doit permettre, selon les ingĂ©nieurs du constructeur canadien, d’amĂ©liorer le confort, la stabilitĂ© et la maniabilitĂ©. CĂ´tĂ© maniabilitĂ©, la direction assistĂ©e permet dĂ©jĂ  de choisir entre trois modes, rendant la conduite de ce quad au gabarit imposant fluide et adaptable Ă  tous les styles. On ne perçoit pas le poids de la machine, qui dispose en outre d’un Ă©quilibre parfait autour d’un châssis G2 toujours impĂ©rial.

L’autre point fort de cette machine, c’est son moteur bicylindre Rotax de 650 cm3. Il affiche 62 chevaux avec cette homologation T3 mais la prĂ©sence du système ABS permet de s’affranchir de la limitation Ă  60 km/h. Ce moteur est associĂ© avec une transmission par CVT, qui dispose d’un frein moteur redoutable de mordant. Le pilote peut aussi choisir entre diffĂ©rents modes de gestions du moteur, Ă  savoir travail, standard et sport. Le premier privilĂ©giant le couple, alors que le dernier optimise la puissance. Une autre fonction, dĂ©nommĂ©e ITC, renforce le pouvoir de rĂ©action de la machine, avec une commande Ă©lectrique de l’accĂ©lĂ©ration, qui rĂ©duit le temps de rĂ©ponse et permet un dosage plus prĂ©cis. Autre particularitĂ© de ce modèle premium, le Can-Am Outlander Max en version XT-P est richement dotĂ© de sĂ©rie, avec, outre la direction assistĂ©e, des jantes alu associĂ©es aux pneus ITP Terracross, les amortisseurs Fox Podium 1.5 Qs3, l’ABS, le treuil Warn, un espace de rangement Ă  l’arrière, le système de porte-bagages Ă  fixation rapide LinQ… Le passager est Ă©galement placĂ© dans les meilleures conditions, avec la prĂ©sence d’un dosseret très confortable, d’un marchepied spĂ©cifique et de poignĂ©es de maintien ergonomiques.

Place Ă  l’action
Quel plus beau terrain de jeu que les Alpes-de-Haute-Provence pour mettre Ă  l’Ă©preuve cet Outlander Max. Ce quad biplace est en effet taillĂ© pour les grands espaces, et ce mĂŞme s’il est capable du meilleur dans la plupart des situations. Pour exemple, sa suspension avec amortisseurs Fox permet d’adapter les rĂ©glages en fonction du style de pilotage ou du terrain. Une molette Ă  3 positions permet de choisir entre confort, sport et haute performance. La position intermĂ©diaire (sport) est idĂ©ale pour enchaĂ®ner les kilomètres. Quand on prend les commandes de ce quad, on est frappĂ© par la position de conduite idĂ©ale. Tout tombe parfaitement sous la main, l’ergonomie a Ă©tĂ© parfaitement rĂ©ussie. Il y a peu de diffĂ©rences par rapport au millĂ©sime prĂ©cĂ©dent. L’intĂ©gration d’une barre stabilisatrice et l’Ă©volution du train avant rend ce quad encore plus facile Ă  prendre en main. En abordant une courbe rapide, on prend vraiment conscience de cette modification. Le quad se place parfaitement, sans louvoiement et avec une excellente tenue de cap. Un comportement renforcĂ© avec l’adoption de l’ABS. MĂŞme Ă  haute vitesse, la machine reste en ligne sur les freinages appuyĂ©s. On peut ainsi retarder le freinage et repartir plus fort. Et dans cet exercice-lĂ , le 650 est bluffant. On a toujours Ă©tĂ© convaincu de l’intĂ©rĂŞt de cette cylindrĂ©e, entre le sage 570 cm3 et un 1000 cm3 vraiment dĂ©bordant d’Ă©nergie, Ă  ne pas placer entre toutes les mains. Le 650 cm3 est plus accessible et n’en reste pas moins dĂ©monstratif. Les accĂ©lĂ©rations sont tranchantes et la vitesse de pointe largement suffisante. Les montĂ©es en rĂ©gime sont vives, sans avoir Ă  rougir de la comparaison avec celles fournies par le 1000. Il n’y a pas cette violence, mais il y a du plaisir Ă  presser la gâchette. Ce d’autant que le système d’accĂ©lĂ©rateur intelligent (iTC) participe Ă  ce plaisir de rouler.

Ă€ l’arrière, le passager dispose d’un bel espace et il est clairement possible de parcourir de longues distances Ă  bord. Autant le duo sur certains quads peut apparaĂ®tre difficilement concevable, autant il devient envisageable sans problème sur le Max 650 XT-P. La suspension très efficace, la selle moelleuse, le système de maintien très ergonomique offrent des garanties pour que le plaisir soit partagĂ©. Il n’est plus question de jouissance Ă©goĂŻste avec une telle machine, mĂŞme si elle est très jubilatoire pour le pilote. Preuve qu’un 650 peut largement suffire pour se procurer des sensations fortes. On n’a jamais doutĂ© que cette version Ă©tait l’un des meilleurs produits du marchĂ©. Cet essai de la version 2020 nous conforte dans cette impression. Vendu Ă  15 299 €, le Can-Am Outlander Max 650 XT-P est proposĂ© 2 100 € de moins que la version 1 000 cm3, qui est au sommet de la hiĂ©rarchie des quads biplaces. Le 650 est certes un ton en dessous en termes de performances, mais il reprend la base très solide de son grand frère. C’est une machine premium, avec tout ce qu’il faut pour voyager sur de longues distances de manière confortable et en se faisant plaisir !

Type MoteurBicylindre
Cylindrée650 cm3
AlimentationInjection
TransmissionVariateur, gammes longue et courte
SchĂ©ma4×2 – 4×4 + système ABS
Transmission finaleCardans
Direction assistĂ©eOui – 3 modes
Suspension avantIndĂ©pendantes – amortisseurs
Fox 1.5 QS3 – barre stabilisatrice – dĂ©battement 233 mm
Suspension arrièreIndĂ©pendantes – amortisseurs
Fox 1.5 QS3 – barre stabilisatrice – dĂ©battement 251 mm
Freins avant / arrièreDisques hydrauliques + ABS
Pneus avantITP Terracross 26 x 8 – 14
Pneus arrièreITP Terracross 26 x 10 – 14
L x l x h (mm)2 390 x 1 220 x 1 350
Empattement (mm)1 499
Garde au sol (mm)279
Poids (kg)408
Capacité du réservoir (litres)20,5
Prix15 299 €
Coloris disponiblesNoir / jaune
HomologationT-b ABS + de 60 km/h
Contacthttps://can-am.brp.com/

LES PLUSLES MOINS
+ Performance– Prix Ă©levĂ©
+ Confort– Un seul coloris disponible
+ Polyvalence
Previous articleMasque de protection First Racing
Next articleBottes Forma Gravity MX Kids

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here