Home News Wolverine RMax 1000 SE, Yamaha frappe fort !

Wolverine RMax 1000 SE, Yamaha frappe fort !

Avant de rédiger cet article, nous avons tout simplement pris le temps de faire notre métier, qui consiste à vous apporter une information plus complète qu’une retranscription d’un communiqué de presse.
Une journée mise à profit pour vous donner quelques indications, sur ce qui est un énorme événement pour le constructeur japonais Yamaha.
Alors que le SSV ultra sportif YXZ1000R déchaîne les passions sur les circuits, il faut reconnaître qu’il manquait la polyvalence que peu apporter un SSV équipé d’un variateur.
Nous étions nombreuses et nombreux a appeler de nos vœux une telle machine dans la gamme SSV de Yamaha. Comme tout vient à point à qui sait attendre, la marque aux trois diapasons sort, à la surprise générale, le Wolverine RMax 1000 qui semble conçu pour faire le trait d’union entre l’exclusif YXZ1000R et l’utilitaire Viking.
Ce nouveau SSV sport/loisir sera décliné en version standard et « Spécial Edition » et en versions 2 et 4 places.

Selon nos informations, qui restent à confirmer, seules les versions SE seront disponibles en France vers la fin mars 2021. Ces modèles devraient être disponibles en versions homologuées. Pas d’informations du côté des tarifs, mais on peut s’attendre à une « bonne surprise » de ce côté-là, avec des tarifs placés au regard de ce que propose la concurrence.

Du neuf à tous les étages
Attendu depuis longtemps, ce Wolverine RMax 1000 sera animé par un bloc bicylindres à plat de 999 cm3. Une mécanique optimisée pour offrir un maximum de puissance, même si aucun chiffre n’est avancé quand à sa puissance. On sait simplement que le limiteur titillerait la zone des 8500 tr/mn… Un bloc compact, que l’on peut facilement envisager dans un quad, mais c’est une autre histoire…
Ce Wolverine RMax 1000 affiche de belles dimensions avec 3,03m de long, 1,67m de large et 1,97m de haut pour un poids à sec annoncé de 837 kg. Il repose sur 4 roues indépendantes, offrant 36 cm de débattement à l’avant et 43 cm pour l’arrière avec une garde au sol de 34 cm. La liaison avec le sol est assurée par d’imposantes roues de 14 pouces, composées de jantes en alliage et de pneus Maxxis en 30 x 10 !
Orientation premium et performance pour la suspension, avec l’utilisation d’amortisseurs Fox QS3 réglables.
Du côté de la transmission, du grand classique pour Yamaha avec le variateur Ultramatic avec frein moteur, offrant les gammes longue et courte. Fort logiquement, le RMax reçoit le renfort d’une transmission 4×2 / 4×4 avec gamme courte et blocage de différentiel avant, pour une polyvalence maximale.
Malgré son orientation vers la performance, le RMax n’en demeure pas moins polyvalent avec la présence d’un benne arrière basculante, parfaitement intégrée à la ligne. Une benne de belles dimensions qui peut supporter jusqu’à 272 kg de charge. Sur le même registre, il est en mesure de tracter jusqu’à 907 kg.
Énorme travail sur l’habitacle, avec deux sièges réglables mais surtout, une console centrale construite autour d’un imposant écran couleur, venant en complément de celui placé devant le conducteur. Peu d’informations encore sur les possibilités de cet écran, mais on peut facilement imaginer un dispositif Bluetooth et autres technologies.
Comme nous l’avons évoqué, seules les versions « Spécial Edition » en 2 et 4 places, devraient être distribuées en France. Ces versions se démarquent des finitions standards par une décoration extérieure spécifique, la présence d’un treuil Warn et d’un bumper avant, mais surtout, par un mode de gestion du moteur offrant 3 programmes. Le système « D-Mode », permettra de choisir entre Trail, Sport et Crawl. Comme vous vous en doutez, ces différents modes agiront sur plusieurs paramètres comme la puissance du moteur, la réponse à l’accélération…
Le tout est mis en valeur par une ligne alliant à merveille la sportivité avec un avant très expressif, aux côtés pratiques avec les portes intégrales et la benne basculante. Un savant mélange des genres, que nous avons hâte de découvrir et surtout, d’essayer.
Mais il faudra encore attendre quelques semaines pour cela !!!

Type MoteurBicylindres à plat
Cylindrée999 cm3
AlimentationInjection
TransmissionVariateur Ultramatic avec gammes courte et longue
Schèma4×2 / 4×4 + blocage de différentiel avant
Suspension avantTriangles superposés, amortisseurs Fox QS3 – Débattement 36 cm
Suspension arrièreTriangles superposés, amortisseurs Fox QS3 – Débattement 43 cm
FreinsDisques à commande hydraulique
Pneus Maxxis 30×10-14
L x l x h (cm)303 x 167 x 197
Garde au sol34 cm
Largeur de voies162 cm
Poids à sec837 kg
Capacité de la benne272 kg
Capacité de traction907 kg
Capacité du réservoir41 litres
Fiche technique Yamaha Wolverine RMax 2 places

LMDQ 199, disponible en kiosques et sur notre boutique
www.makemymag.com