Home Essais Quad Polaris Sportsman 570 EPS SP Öhlins

Polaris Sportsman 570 EPS SP Öhlins

Öhlins, c’est une référence en matière de suspensions. Dans son catalogue 2020, Polaris a réservé une belle surprise en s’associant à cette société pour créer une série spéciale de son best-seller, le Sportsman 570 EPS SP dans une version Öhlins Spécial Edition. Un pari osé… pour un résultat à la hauteur des espérances.

Le Polaris Sportsman 570 EPS SP est l’une des références du segment 500/600 cm3 sur le marché français, au même titre que peut l’être le Outlander 570 DPS pour Can-Am. Le constructeur américain a voulu pousser l’expérience un peu plus loin en proposant une machine hors norme. L’idée du Sportsman 570 EPS SP Öhlins Special Edition était née. Öhlins, c’est le spécialiste de l’amortissement depuis 40 ans au niveau de la moto en compétition. Pourquoi une telle collaboration entre deux acteurs spécialisés dans leur domaine ? C’est Rodrigo Lourenco, le vice-président de Polaris Off-Road EMEA, qui l’explique, conscient qu’il s’agit là d’un moment particulier dans l’histoire du constructeur : « La nouvelle édition spéciale Öhlins est le résultat d’une innovation continue et d’un nouveau partenariat passionnant pour Polaris. Une marque motivée par la performance, Öhlins est un leader dans le domaine de la suspension et nous sommes ravis de collaborer avec eux pour proposer le seul quad du marché à inclure de série des amortisseurs haut de gamme ». Pour les ingénieurs du constructeur suédois, l’idée au niveau des quads, est d’apporter à ces machines « une meilleure traction, un contrôle optimisé et un meilleur équilibre général du véhicule ». Reconnu dans le milieu du MotoGP, du Superbike notamment…, Öhlins a aussi ses repères en tout-terrain, en motocross, en rallye-raid ou en enduro. Et ce n’est pas un hasard si ce savoir-faire est transposable sur les quads, pour améliorer l’adhérence dans toutes les conditions de roulage. Si le Sportsman 570 SP avait déjà fait passer un cap à ce quad, par rapport au système McPherson du modèle de base, la déclinaison Öhlins doit aller plus loin.

1 – Le bumper avant est un peu trop massif et masque une partie de la face avant. 2 – Les amortisseurs Öhlins apportent une efficacité exceptionnelle sur les terrains accidentés. 3 – Les jantes 14 pouces ne nuisent pas au comportement général de ce quad américain.. 4 – Le phare de travail permet de joindre l’utile à l’agréable au guidon de ce quad.

Sur cette série spéciale Öhlins, la rigidité du ressort a été augmentée de 20 % à l’avant et de 35 % à l’arrière, réduisant les phénomènes de plongés et de roulis tout en améliorant les performances dans les virages et la stabilité à haute vitesse. C’est en effet l’efficacité en virage qui est le point central. Pour les adapter aux contraintes des quads, les ingénieurs suédois optent pour chaque roue pour un amortisseur monotube avec possibilité de réglage rapide et simple. Sur chaque tube, il est ainsi possible de jouer sur la précharge du ressort avec neuf possibilités de configuration différentes pour s’adapter à toutes les conditions de conduite, à l’aide d’une vis de réglage au bas de l’amortisseur. Pour agrémenter cette série spéciale, Polaris a choisi de proposer un coloris jaune au niveau des ressorts à l’avant et à l’arrière. Les amortisseurs Öhlins sont ainsi facilement reconnaissables avec ce coloris singulier. Au niveau esthétique, on retrouve tout ce qui fait le succès du Sportsman 570. La nouvelle peinture métallisée grise argent (« Turbo Silver premium ») est absolument superbe, associée avec des jantes noires 14 pouces, des protège-mains et un bouclier noir. Ce dernier est vraiment massif et gâche un peu l’avant du véhicule. Sur la version de lancement, ce Sportsman bénéficie de trois offres, à savoir un financement à taux de 0 %, un treuil et un kit déco jaune. Très jaune… Il n’apporte pas grand-chose et fait perdre du crédit en termes d’élégance à ce quad. Parfois, les choses les plus simples sont les plus pertinentes. Le Polaris Sportsman 570 progresse encore avec ce système de suspension, lui qui possède déjà de nombreux atouts. Pour le reste, on retrouve tous les ingrédients qui font depuis des années le succès du Sportsman 570 en version SP. Il dispose ainsi de la direction assistée, d’un moteur ProStar, d’un frein moteur, de l’aide à la descente, de la traction intégrale AWD… Sur ce modèle, l’attraction principale, c’était clairement cette nouvelle suspension Öhlins, qui doit lui faire encore passer un cap, vers davantage d’excellence.

5 – Les poignées de maintien permettent à l’éventuel passager de prendre place à l’arrière sur ce modèle homologué 2 places. 6 – Le quad reçoit une barre antiroulis à l’arrière, qui contribue à l’efficacité générale de la machine 7 – Le sélecteur est toujours un peu rugueux sur le Sportsman. 8 – Le compteur est parfaitement lisible, quelles que soient les conditions de roulage extérieures.

Place à l’action

Il est des mariages qui intriguent. Celui entre le constructeur américain Polaris et le spécialiste suédois de la suspension Öhlins en est un. Il faut dire que ce dernier dispose d’un savoir-faire reconnu dans le monde entier. Öhlins, ce n’est pas qu’un nom, c’est un symbole d’efficacité, de compétition, de résistance, de victoires, de capacité à passer de la puissance au sol … Alors, il faut reconnaître que l’impatience était palpable au moment de prendre le guidon de ce nouveau Sportsman 570 série spéciale. Car, oui, on peut dire nouveau car il s’est passé quelque chose en découvrant les appellations Öhlins sur la carrosserie, sur les amortisseurs… Trêves de palabres, direction un premier chemin parsemé de trous, avec un rythme assez soutenu. Et là, il faut dire qu’il s’est passé quelque chose, comme une évidence. Quelle douceur, quelle efficacité, quel confort ! Cette impression s’est confirmée au fil des kilomètres, chaque crevasse étant avalée sans problème, chaque saut avec douceur, sans secousse, sans a-coups au niveau des bras ou sans retour de guidon. Mieux, en abordant une série de whoops gâchette en coin, on a pu se rendre compte que rien ne bronche. Bien réglés, ces amortisseurs travaillent à la perfection. On se régale à exploiter le monocylindre ProStar de 567 cm3 à injection sur ce terrain cassant, sur lequel on n’éprouve pas de fatigue particulière malgré les kilomètres qui défilent. Nous avons pourtant accumulé les sessions de roulage sur ces chemins escarpés de l’Oise, et là, il faut bien reconnaître que le quad soulage plus qu’il ne fatigue.

9 – Très pratique, ce coffre avant d’une contenance d’une vingtaine de litres. 10 – La selle moelleuse participe au niveau de confort exceptionnel éprouvé sur cette machine. 11 – Cette commande permet de passer de 2 à 4 roues motrices et d’engager le système de contrôle de la vitesse en descente. 12 – Le kit déco signé Kutvek est un peu chargé dans cette teinte jaune.

Au guidon de ce Sportsman 570, les relances sont tranchantes et il semble sensible que la motricité a progressé, grâce à l’apport de ses amortisseurs. La stabilité, la maniabilité, cette machine a beaucoup gagné de cette collaboration. En choisissant ce qui se fait sans doute de mieux pour des modèles de série, Polaris a vu juste. On est proche de ce qui se fait chez Can-Am avec des amortisseurs Fox sur les quads, qui ont permis à la gamme XT-P de faire désormais figure de références sur le marché du quad mondial. On rêve désormais de voir si cette collaboration entre deux géants va se poursuivre autour des modèles plus puissants du catalogue Polaris, par exemple autour des Sportsman XP 1000 S ou Scrambler XP 1000 S. Cette première étape est clairement un succès, en cela qu’elle apporte un plus incontestable au Sportsman 570 SP. Proposé à 11 390 €, le Sportsman 570 EPS SP Öhlins fait payer un peu cher l’intégration d’amortisseurs. Mais il ne s’agit pas d’un simple accessoire. Ils changent le comportement de ce quad déjà réputé pour son confort et son côté joueur. Ils stabilisent son train avant et contribue à améliorer son comportement. Cela ne relève donc pas du simple détail, puisque les amortisseurs constituent l’un des éléments déterminants des quads modernes. Ainsi dotés, le Sportsman 570 EPS SP Öhlins place la barre un peu plus haut et n’a plus beaucoup de concurrent à sa mesure sur ce segment.

Fiche technique
Type MoteurMonocylindre 4 temps
Cylindrée567 cm3
AlimentationInjection
TransmissionVariateur automatique, gammes courte,
longue + marche arrière + frein moteur
SchémaTraction intégrale AWD/2WD
Transmission finaleCardans
Direction assistéeOui
Suspension avantIndépendante + amortisseurs
Öhlins – débattement 208 mm
Suspension arrièreIndépendante + amortisseurs
Öhlins + barre antiroulis – débattement 241 mm
Freins avant / arrièreDisques hydrauliques
Pneus avant26 x 8 – 14
Pneus arrière26 x 10 – 14
L x l x h (mm)2 063 x 1 219 x 1 439
Hauteur de selle (mm)870
Garde au sol (mm)292
Poids (kg)331
Capacité du réservoir (litres)17
Prix11 390 €
Coloris disponibleGris argent
HomologationT3, 2 places
Contact
polarisfrance.com
LES PLUSLES MOINS
+ Confort– Certains détails de finition
+ Efficacité de la suspension– Prix
+ Performances