Sébastien Loeb Racing et Polaris ensemble

1141

Sébastien Loeb racing et Polaris unissent leur force pour un programme rallye-raid de 5 ans. Avec pour objectif de jouer les premiers rôles de la catégorie SSVT4 à moyen terme, cette association débutera lors de la quatrième édition du Dakar en Arabie Saoudite, première manche du championnat du monde des rallyes-raid FIA et FIM 2023, qui se tiendra du 31 décembre 2022 au 15 janvier 2023. Le rallye-raid est aujourd’hui l’une des disciplines majeures du nonuple champion du monde Loeb mais fut aussi un défi relevé par le cofondateur du team Dominique Heintz en 1986 à moto. La décision de travailler sur un tel projet était une évidence depuis déjà quelques années. C’est avec Polaris que l’écurie alsacienne a choisi de s’engager pour ce nouveau défi. Depuis déjà plus de dix ans, Sébastien Loeb Racing s’appuie sur des pilotes expérimentés et de jeunes pilotes. Un juste équilibre permettant de favoriser le partage d’expérience au service de la performance.  La catégorie SSV T4 s’avère être la plus appropriée pour répondre à cette envie de reconversion tout en prolongeant la passion du terrain et c’est donc en toute logique que le team SLR s’est tourné vers un acteur particulièrement expert du secteur, Polaris, 6 fois vainqueur de la catégorie SSV au Dakar, pour construire cette offre. En signant un partenariat de cinq ans avec Polaris Off Road Véhicules, l’écurie de sport automobile se prépare sur la base des tout nouveaux véhicules Polaris RZR Pro R Sport dans le but de jouer les premiers rôles dans sa catégorie sur le célèbre Rallye Dakar et les classements du FIA W2RC. Le nonuple champion du monde a expliqué son choix et ses ambitions : « SLR (Sébastien Loeb Racing, ndlr) au Dakar c’est une nouvelle aventure ! Le Dakar c’est ma discipline du moment que j’ai découvert au fur et à mesure et que j’ai appris à apprécier ces dernières années. Je trouve que c’est un beau challenge à relever. C’est une course difficile, longue et d’endurance qui met bien en valeur la collaboration entre un team, ses pilotes et l’entourage. J’ai trouvé sympa qu’on puisse s’engager dans cette discipline avec SLR. L’opportunité de travailler avec un constructeur comme Polaris est particulièrement motivante pour nous. Exploiter les voitures pour Polaris est une belle opportunité pour notre équipe. On va essayer de faire tous ensemble de belles choses et pourquoi pas gagner la catégorie dans le futur ! » 

Pour René Basei, vice-président de Polaris Europe, Moyen-Orient, Afrique et Asie pacifique, « Sébastien Loeb est l’un des plus grands du sport automobile de tous les temps. Il ne fait aucun doute que son expertise, son expérience et ses conseils contribueront au succès de ce nouveau projet et propulseront notre programme de course tout-terrain vers l’avant, ainsi que l’incroyable talent et la détermination des pilotes et des ingénieurs hautement compétents de l’équipe Sébastien Loeb Racing.»

Un véhicule hors norme

Pour ce Dakar, SLR va s’appuyer sur le dernier RZR, à savoir le Pro R. Ce modèle sorti en 2022 bénéficie de nombreuses innovations et du moteur le plus puissant jamais proposé : un moteur quatre cylindres ProStar Fury atmosphérique de 2,0 L développant 225 chevaux, couplé à un embrayage et une courroie plus grands et résistants, permettant une puissance au sol avec une réponse instantanée pour une accélération rapide. Pour ce premier Dakar, l’objectif sera de prendre un maximum de repères et d’expérience avec la machine afin de figurer au mieux à l’arrivée de cette prochaine édition et permettre une montée en puissance jusqu’à 2027

Un pilote expérimenté

Un autre grand champion fera partie de l’aventure. Il s’agit de Xavier De Soultrait, pilote de moto spécialisé de rallye-raid après huit participations au Dakar en deux roues. Il prendra le départ de la prochaine compétition en 4 roues sous les couleurs SLR – Polaris. Le champion du monde de Baja pilotera donc le RZR Pro du team français pour sa première participation dans la catégorie SSV après un développement et une préparation soutenue ces derniers mois. Xavier de Soultrait s’est exprimé sur cette nouvelle aventure sportive. « Après avoir réalisé des essais de copilote en « side by side » avec Sébastien Loeb, le projet de changer de catégorie a doucement fait son chemin. L’exigence en tant que pilote moto ou SSV est très élevée et j’espère que ce prochain cycle sera aussi long que le premier en deux roues. Je vais mettre toute l’intensité qu’il faudra pour réussir ce nouveau défi ! »

Suivez l’équipe sur Facebook and Instagram – @loebracing – ou sur le site Internet : https://sebastienloebracing.com

 

Article précédentDrag’on : rejoignez une équipe de champions
Article suivantLa date de la Quadrézienne définie