Home News Lucas Rosset revient sur l’annulation du Raid Bleu

Lucas Rosset revient sur l’annulation du Raid Bleu






Nous avons souhaité donner la parole à l’équipe de Amada Aventure, 48 heures après l’annulation du Raid Bleu, dont le coup d’envoi aurait dû être donné dans quelques jours…
C’est Lucas Rosset qui a répondu à nos questions.

Quand avez-vous appris l’existence de cet arrêté, interdisant les rassemblements de plus de 6 personnes sur le domaine public ?
L. Rosset : Charles Peot, directeur du Codever, nous a contacté lundi matin concernant le décret 2020-1262, qui a été publié au journal officiel samedi 17 octobre. Nous avons immédiatement relancé les préfectures du Rhône, la Loire et la Soane et Loire. Les refus sont tombés en cascade mardi à partir de 16h00.

Quelles sont de manière très concrète, l’impact sur la société Amada Aventure ?
L. Rosset : Sans le raid bleu, et suite à 6 mois d’arrêt total de l’activité, nous réalisons une année bien entendue catastrophique. Nous remboursons chaque participant. Nous avions tout adapté pour être dans tous les protocoles existent et inimaginable… à une semaine tout était prêt ! Y’avais plus qu’à !

Et sur le commerce local ?
L. Rosset : C’est un manque de 500 nuitées sur 4 nuits, donc les vignerons qui accueillent les participants, les hôteliers, les gîtes et chambres d’hôtes affichaient complets ! 500 repas par soir et jusqu’à 600 au Gala c’est une grande perte pour notre fidèle traiteur Jean-Michel avec qui nous travaillons depuis des années. Mais aussi pour les commerçants de Régnié, des villages alentours, les associations locales qui organisent des repas le midi pour financer les voyages scolaires des enfants. Nous avons également énormément de prestataires qui gravitent autour du raid bleu, photographes, presse, caméramans, dépanneurs, garagistes,….

Ne craignez-vous pas que nos détracteurs se servent de cette annulation forcée pour faire du lobbying ?
L. Rosset : Il y a et aura toujours des détracteurs…  Du lobbying pour promouvoir la pauvreté…. Quand on aura tous fait une année à 0…
On va devoir continuer à travailler, produire sinon on va tous droit dans le mur. 

Quels messages souhaitez-vous faire passer à tous vos clients ?
L. Rosset : Nous les remercions infiniment pour la confiance qu’ils nous ont témoignés en très grand nombre, puisque le raid était complet lundi soir. Plus de 400 véhicules partants. On espère les voir très prochainement !

Participez à notre « Grand Concours » et tentez de gagner l’un des nombreux lots, dont un Kymco Maxxer 300
d’une valeur de 3 999 € !!

LMDQ 200, disponible en kiosques et sur notre boutique
www.makemymag.com